Jean-Paul Mayer

Jean-Paul Mayer (1940-1997), passionné par l'Italie de la Renaissance, ancien élève de l'École Navale, ingénieur en génie atomique et breveté de l'École supérieure de guerre navale, s'est beaucoup intéressé aux questions de défense. Il a notamment travaillé à la Délégation aux Études générales du ministère de la Défense (chargée de conseiller le ministre au plan de la décision stratégique).
Docteur en Sciences politiques, il a publié trois ouvrages sur les techniques militaires et la stratégie.

(par les Editions Cénomane)

Le duel USA-URSS dans l'espace (1986)

(La guerre des étoiles)

par J.P.CLERC et Paul IORCETE (pseudonyme de J.P.Mayer)

Editions « AUTREMENT »  4 rue d'Enghien  75010 PARIS

Dieu de colère (1995)

La stratégie américaine sous l'influence du puritanisme

Editions ADDIM, 6 rue Saint Charles, 75015 PARIS

Editions ECONOMICA, Collection « Esprit de Défense »

L'ouvrage s'attache à montrer comment le puritanisme originel des premiers habitants de la Nouvelle-Angleterre a profondément imprégné le pensée politico-stratégique des Etats-Unis dont MAD (mutual assured destruction) a été l'expression la plus accomplie.

Rand, Brooking, Harvard et les autres (1997)

Les prophètes de la stratégie des Etats-Unis

Depuis 1945, aux Etats-Unis des dizaines de think tanks réfléchissent au profit de la défense. Même si la stratégie nucléaire a été et demeure l'un des domaines privilégiés de leur activité, ils ont abordé tous les aspects de la politique de sécurité (armement classique, rapports avec les alliés, prospective géopolitique, place des innovations techniques et même problèmes de personnels). Quels sont leurs statuts, leurs modes de fonctionnement et le bilan de leur action ? C'est à ces questions que l'auteur répond.

Editions ADDIM, 6 rue Saint Charles, 75015 PARIS

Editions ECONOMICA, Collection « Esprit de Défense »

PAVIE 1525 : l'Italie joue son destin pour deux siècles (1998)

Editions CENOMANE (Le Mans)

Collection « Les grandes batailles »

De PAVIE que connaît-on précisément ? Que le 24 février 1525, cette ville de Lombardie fut le théâtre d’une bataille meurtrière entre les forces de l’empereur Charles Quint et celles du roi de France, François Ier ? Qu’en ce lieu, ce dernier fut battu, fait prisonnier et « qu’il y perdit tout fors l’honneur » ? Que cette bataille ne fut pas un épisode sans lendemain, mais un tournant historique, qui sonna la fin des espérances françaises en Lombardie et marqua le début de la supériorité militaire de l’Espagne ?
On s’attendrait à ce qu’une importante bibliographie ait depuis longtemps mis à jour tous les aspects de cette bataille, qui frappa les imaginations du temps. Il n‘en est rien. Hormis le livre de Giono, paru en 1963, et plus littéraire qu’historique, pas un seul livre en français sur cet événement ! L’ouvrage de Jean-Paul Mayer comble donc une étonnate lacune.
Il propose, avec une intelligence historique qui replace l’événement à sa juste place, dans ses causalités et ses conséquences, un récit complet et objectif de cette bataille, si célèbre et si mal connue. De nombreuses cartes ainsi que les sept tapisseries exécutées par Van Orley en 1531 illustrent l’ouvrage.
Mais, au-delà de l’Histoire, les analyses de Jean-Paul Mayer ouvrent aussi une vision prospective qui sert la compréhension du présent et permet d’interroger l’avenir. C’est là sa grande originalité.


L'Italie joue son destin pour trois siècles. Le livre décrit par le menu la bataille elle-même, cartes à l'appui, les causes et les conséquences de l'engagement sur les plans militaire et politique. Au-delà du récit historique, le livre s'inscrit dans une perspective plus globale de l'histoire : l'histoire peut aussi être une façon d'interroger l'avenir. L'intelligence historique qui découle de l'analyse historique de l'événement, est nécessaire à la compréhension des stratégies et des relations internationales contemporaines. C'est cette perspective qu'utilise Jean-Paul Mayer, sans jamais pour autant rendre son récit ennuyeux ou théorique. Bataille anachronique, qui annule Marignan, Pavie préfigure Reichsoffen, les champs de bataille polonais de 1939 et jusqu'à la bataille de Grozny, en Tchétchénie, en 1995 !. L'ouvrage est illustré des sept tapisseries exécutées sur le thème de la Bataille par Van Orley, en 1531, et conservées au Musée Capodimonte de Naples. La reproduction de ces tapisseries est inédite.


Jean-Paul Mayer
Pavie 1525
Date de parution : 1998
ISBN : 9782905596567
16 x 24 cm
160 pages
19 €