Olivier Meniolle d'Hauthuille


cliquer sur l'image pour l'aggrandir

CONRADIN

Le dernier des Hohenstaufen

suivi de

LA PORNOCRATIE

La papauté aux mains de femmes débauchées
et d'adolescents corrompus

Rassemblant rigoureusement pendant quarante ans notes et documents, Olivier d'Hauthuille a choisi de focaliser ses recherches sur deux épisodes passionnants et méconnus de cette longue guerre opposant les papes au Saint-Empire romain germanique. Cet intérêt a été suscité en particulier par l'implication de la noblesse provençale dans les conflits. Les deux études portent sur les origines des conflits, en particulier pour de raisons religieuses et morales (La pornocratie), et sur l'effondrement de la domination germanique sur l' Italie (Conradin, Le dernier des Hohenstaufen). Ces deux manuscrits, complémentaires, donnent au lecteur un éclairage nouveau sur l'un des grands conflits de l'histoire de l'Occident chrétien médiéval et sur les horreurs qu'ils ont entraînées.


Olivier d'HAUTHUILLE (1942-2013) descend d'une famille de noblesse provençale du Comtat Venaissin. Très jeune, il s'est intéressé à l'histoire, guidé par son père féru de généalogie. Sa formation ultérieure chez les Pères jésuites l'a ensuite conduit à la carrière d'officier de marine, qu'il a brillamment poursuivie jusqu'au grade d'officier général. Menée en parallèle avec ses activités navales, sa passion intellectuelle pour l'histoire s'est naturellement portée sur la région d'Avignon et ses liens avec la papauté et l'histoire de l'Église. Apres avoir pris sa retraite, il a poursuivi ses recherches jusqu'à son décès.